Même si c'est pour me fournir un service ultra-personnalisé et peu cher, la politique en matière de vie privée de Google me pose quelques problèmes. C'est pourquoi j'ai entammé une petite transition pour ne plus utiliser ses produits.

Quand j'ai lancé wecoprod, utiliser GMail pour mettre en place rapidement une messagerie était la solution parfaite. Je pouvais utiliser le fournisseur/client d'emails de Google tout en ayant une adresse en @wecoprod.com. C'était super pratique.

Remise en question de GMail

Sauf qu'au fur et à mesure que mes valeurs évoluent, Google me dérange. Surtout lorsqu'il s'agit de lui confier mes correspondances professionnelles. Surtout quand on sait qu'il aime bien y fourrer le bout de son nez pour y dénicher des informations utiles pour les annonceurs qui me proposeront le bon produit en fonction de mes envies du moment…

Mais tu vas me dire, "Gmail, c'est gratuit. Quand c'est gratuit, c'est toi le produit. Arrête de te plaindre". Et c'est là que je grince des dents. Utiliser Google avec son propre nom de domaine coûte plus de 5€/mois. "C'est pas gratuit. Et c'est toi le couillon"…

Bref, je n'aime pas qu'on fouille dans mes correspondances et sans réelle contre-partie commerciale.

J'ai laissé trainer l'envie de sortir de Gmail car, pour moi, c'était un bordel à transférer, avec le risque d'avoir ma boite pro inaccessible pendant plusieurs heures le temps du changement.

Ce n'est que dernièrement que j'ai opéré quelques changements pour la boite (changement d'adresse, de banque, d'hébergeur web), et j'ai profité de cette dynamique pour remettre en cause cette partie.

Dans mon benchmark, j'avais identifié ProtonMail qui propose une solution de messagerie hautement sécurisée, hyper-branchée "vie privée" et hébergée en Suisse. Vu que c'était déjà mon fournisseur de VPN, je me suis naturellement dirigé vers cette solution. Malheureusement, sa mise en place est trop contraignante pour mon utilisation d'une messagerie (notamment parce que j'utilise Spark et que ProtonMail ne propose pas de solution pour consulter les emails via ce client).

Mon choix de messagerie

J'ai ensuite découvert Mailo, une messagerie française qui propose "aux utilisateurs de retrouver la maîtrise de leurs données et les accompagnant dans une utilisation éthique et responsable du Web".

D'abord, la création d'un compte est ultra-simple et ne prend qu'une paire de minutes. J'ai opté pour un compte Premium pour pouvoir utiliser mon nom de domaine dans mes adresses email, et — oh surprise — l'abonnement n'est que d'1€/mois (et ils ne lisent pas tes emails pour ce prix-là).

j'ai ensuite transféré mes emails de GMail vers Mailo. Rien de plus simple, la procédure est très bien expliquée sur le site. J'en ai aussi profité pour récupérer mes contacts et mon agenda.

J'ai enfin modifié les DNS de mon nom de domaine pour faire pointer les MX vers Mailo. En attendant la propagation (qui peut prendre jusqu'à 24h), Mailo permet d'activer le transfert automatique des nouveaux emails qui arrivent sur GMail, pour une transition en douceur.

Une fois tout en place, j'ai dit au revoir à GSuite (et Gmail) pour ma messagerie professionnelle.