Dans les projets web, il y a un comportement qui se répète souvent. On veut lancer un produit en ligne, on le défini/design/développe et une fois qu'il est terminé, prêt à être lancé, on travaille sur le site vitrine, qui permettra aux utilisateurs de connaitre et d'accéder au produit.

Ça semble logique. De promouvoir un produit que si celui-ci existe ou est au moins bien défini. Grosso Modo, on ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

Pourtant, je me rappelle assez clairement du premier cours que j'ai eu sur le Marketing, où le prof nous a dit qu'il fallait clairement faire le contraire : vendre la peau de l'ours AVANT de l'avoir tué.

Au fil de mes lectures et projets, j'en suis arrivé au postulat qu'on prend trop souvent les projets web à l'envers.

alt

Il faut commencer le projet par la landing page!

La landing page, c'est cette page sur laquelle vous atterissez et qui vous vend un produit. Dans le web, il est de plus en plus important de diriger les visiteurs vers ces pages car ce sont elles qui les tranforment en clients.

"Oui, mais j'ai rien à vendre!"

Faux! Même si votre produit n'est pas terminé (ou même créé), vous vendez déjà une idée, que votre produit matérialisera lorsqu'il sera prêt à être utilisé. Votre idée ou concept, c'est le point de départ pour créer votre landing page.

Ça ne prend pas plus d'une grosse journée pour créer une landing page et vous allez voir, cela apporte un vrai plus à votre projet.

alt

Plein d'avantages !

Vous commencez à communiquer dessus

En créant cette landing page, vous pouvez commencer à communiquer sur votre produit. Je ne parle pas d'une communication de masse puisque votre produit n'existe pas. Mais ça permet d'avoir une page à présenter aux gens avec lesquels vous discutez de votre projet, et vous pouvez également commencer à créer des mini-campagnes pub (Adsense, Facebook, etc.) pour voir si votre idée intéresse les gens.

Vous remplissez votre liste de prospects

En mettant en place un simple formulaire de contact (nom & prénom / email) sur votre landing page, vous pouvez commencer à remplir votre liste de prospects avec les premiers visiteurs. Même peu nombreux, ces prospects seront importants. Ils sont intéressés par votre idée.

Et le plus important : vous travaillez votre marketing/communication et votre produit au fur et à mesure, avec vos futurs clients

Le Saint Graal : en ayant ces premiers visiteurs et prospects, vous améliorez vos messages marketing, votre landing-page et votre produit. Comment? Très simplement en les mettant à contribution (de manière visible ou pas).

Dans un premier temps, vous pouvez faire de l'A/B Testing sur vos encards publicitaires et votre landing page. En quantifiant les messages les plus percutants, en déplaçant les call-to-actions, etc., vous améliorez considérablement votre impact sur vos visiteurs.

Vous aurez ainsi une landing page et des campagnes publicitaires qui transforment beaucoup plus. Et lorsqu'il s'agira de lancer le produit (et donc de faire de la communication de masse, qui coute beaucoup plus cher), le taux de transformation optimisé vous apportera beaucoup plus de clients.

Vos avez également accès à une base d'intéressés qui peuvent jouer le rôle de beta-testeurs pour votre produit. Et qui peuvent communiquer pour vous lors du lancement de votre produit.

Pour mettre en place votre landing page post-produit, voici une petite todolist.

alt

La todolist

La partie Marketing

Dans un premier temps, il faut mettre "sur papier" l'idée du produit, faire comprendre au visiteur ce qu'est le produit. Le visiteur doit associer ses problèmes avec celui traité. Il est assez commun d'utiliser la technique du Storytelling pour mener le visiteur à s'identifier au client ciblé.

Je découpe souvent ma landing page en trois parties qui raconte une histoire :

  • l'accroche avec des message percutant pour donner envie au visiteur d'en savoir plus. "Fini les problèmes grâce à notre produit."
  • la mise en situation avec le problème (si possible celui du visiteur) et la solution qu'apporte mon produit. "Ton problème, c'est ça. Et voici comment on le résout."
  • le formulaire de contact "On n'est pas encore prêt mais laisse nous ton mail et tu seras un privilégié."

Le design

Pas besoin de partir dans un design époustouflant, il faut faire au plus vite : simple et efficace. Mettez en avant des titres percutant et les call-to-actions (boutons "Je m'inscris", "Devenir beta-testeur", etc.). De toute façon, ce design va évoluer au fur et à mesure des A/B Tests. Il faut donc rester sur quelque chose de facilement modifiable.

Il m'est arrivé de sauter cette étape. Je suis parti d'un simple zoning et j'ai designé directement en HTML. Le flat-design aide bien pour ça.

Créer la page

Du HTML simplement

Ici aussi, restez simple. Pas besoin de créer un template Wordpress sur mesure, faites du HTML from-scratch. Une page suffit. C'est aussi pour cela que le design doit rester super simple.

Un formulaire pour récupérer vos premiers prospects

Dernièrement, j'ai utilisé Mailchimp pour créer le formulaire de contact de ma landing page. Ca permet de ne plus faire de PHP (ou autre) et de remplir un liste de prospects directement dans Mailchimp (et gratuitement). Cette liste pourra ensuite être utilisée pour faire du mailing de masse par exemple.

Des metrics !!!

Impossible de penser A/B Testing sans parler de metrics. Pour cela, collez vite votre code Analytics (ou autre) dans votre code HTML.

Communiquez à petite échelle

Pour commencer à travailler sur votre communication, vous allez allouer de mini-budgets (genre 5€/jour) en publicité. Adsense ou Facebook Ads (les autres, OSEF!) vous permettent de cibler des populations de prospects plus ou moins précises et vous retournent des metrics sur vos campagnes. Ça va vous permettre de drainer vos premiers visiteurs sur le site.

A/B Testez tout, tout le temps !

Du côté des annonces publicitaires, créez deux campagnes avec des messages différents mais ciblant la même population et laissez tourner pendant quelques jours (une semaine?). Les metrics vous donneront une indication sur le message qui a le plus transformé. C'est celui que vous garderez. Répétez l'opération autant de fois que nécessaire pour faire évoluer le taux de transformation de vos publicités.

Du côté de la Landing Page, idem! Testez un message ou un call-to-action pendant une semaine (vous pouvez varier la durée, hein) et un autre pendant une semaine. Regardez ensuite vos metrics Analytics et décidez celui à garder.

Au fur et à mesure, vos messages publicitaires et votre landing page gagneront en pertinence et donc en transformation. Ce qui est un point important lorsque vous sortirez la Grosse Bertha Marketing, lors du lancement de votre produit.

Mettez à contribution vos prospects

Avec la liste Mailchimp que vous avez monté grâce à votre formulaire, vous pouvez commencer à "dialoguer" avec vos premiers prospects qui peuvent devenir des beta-testeurs, répondre à vos questionnaires, etc.

En les implicant dans la création de votre produit, vous en faites des clients plus-que-potentiels et des prophètes qui ne se gèneront pas pour vous faire de la publicité gratuite lors du lancement de votre produit.

alt

Go!!

J'espère que je vous ai convaincu (au moins intéressé) de la pertinence de créer une landing page dès le début du projet. N'hésitez pas à venir en discuter avec moi sur Twitter.